Yuanyang - Jianshui (Yunnan)

l
15/01/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Réveil en fanfare à 6 h, alors que je me mitonnais une grasse mat : un camion a klaxonné pendant une demi heure !!! Au lever du jour, un épais brouillard enveloppe la ville : on ne voit rien à 10m. Un petit crachin mouille tout. Je repère les microtaxis qui vont au marché de NiuJiaoZhai. La Chinoise arrive à l'heure. Comme elle marchande tout, le prix est très modique (15Y) pour faire 35km dont plus de la moitié en piste défoncée. Pas question que la brume se lève, mais il ne bruine plus.

On arrive dans le village après une heure de route. Le marché est très animé : les Hani et les Yi des hameaux alentours se retrouvent pour vendre leur production ou faire des achats. Les femmes, en habits traditionnels très colorés et leur panier dans le dos, sont du côté des légumes, des fringues (traditionnelles ou modernes), des poulets ; les hommes, en costumes de ville sombre, la coupe approximative et les boutons mal ajustés, se rassemblent plutôt du côté des bovins. Pour les cochons, c'est moit'moit'. Il fait assez froid et très humide : quelques hommes accroupis fument à tour de rôle à une pipe à eau. Malgré la brume, on peut faire quelques belles photos. Il y a plusieurs « stands » de bouffe, grosses gamelles sur feu de bois bouillant ou barbecue fumants à l’abri de bâches. La jeune Chinoise avale un bol de nouille bouillant ! Au retour, on distingue quelques rizières en terrasse.

De retour en ville, on décide de quitter la région car la météo n'est pas optimiste et peu favorable à des panoramas en montagne. Microtaxi pour Nansha, la ville moderne en bas dans la vallée. Puis, correspondance presque dans la minute pour un bus à destination de Jianshui. Je quitte la jeune chinoise avec précipitation : elle retourne à Shanghai via Kunming.

Le bus traverse des zones montagneuses et on retrouve la brume... J'ai tendance à m'assoupir... Arrivé en ville, (cette ville n'est pas mentionnée dans le LP, et le GB, qui recommande la visite de cette ville pour avoir conservé plusieurs quartiers à l'ancienne, ne cite que des hotels hors de prix), je trouve, après avoir erré un certain temps avec mes sacs, un hôtel à un prix raisonnable. Il est déjà tard et j'ai à peine le temps de parcourir la grande rue bordée de maisons anciennes (rénovées) que la nuit tombe. Je mange dans une gargote une soupe de nouille très épicée, des libellules, une petite saucisse, des morceaux de bœuf et des écrevisses en brochettes, le tout pour 20Y. Je goute au vin acheté à Kunming : il se boit, bien qu'un peu sucré pour du vin rouge. Arrivé à la Grande Porte qui autrefois protégeait la ville, il s’y déroule un spectacle à l'intérieur : c’est un genre de bistro qui sert pour un prix modique une boisson et permet d’assister à des danses et des chants Yi. Les actrices sont de belles jeunes filles souriantes et en costume de fête, mais les trois musiciens hommes sont plutôt tristounets. Au milieu du spectacle, un type vient faire des calligraphies sur des grandes feuilles de paper board. Il y a peu de spectateurs. Retour à l’hôtel où je dépose du linge à laver à l’accueil. Il y a des traces évidentes de mes balades dans les rizières et les sentiers boueux !

PS - l'étape indiquée ci-dessous est approximative, le choix des villes de Chine sur la carte étant trés réduit, voire totalement absent pour les régions frontalières.

 

 

 



Etapes :
Gejiu

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)