MUMBAI - MURUD

l
24/11/2008 - Pays : Inde - Imprimer ce message Syndication :

Hier soir, le recruteur pour Bollywood a téléphoné à 23h à l’hôtel : il souhaitait que je participe à un tournage dans un film publicitaire qui a lieu dans un tout nouveau centre commercial ; le hic, il fallait se lever à 5h30 !! J’ai poliment décliné l’invitation …

 

Ce matin, je le retrouve alors que je suis dans le bocal internet (toujours impossible de se connecter sur Orange !). Il me propose maintenant un plan, de midi à 22h, pour faire l’officier de police anglais sur une scène de crime. J’avoue que j’ai hésité ; mais, franchement, les horaires…

 

Pour aller à Munur, il faut prendre un bateau au pied de la Gate of India , traverser la baie pendant une heure, prendre le car de la compagnie de bateau qui en une demi heure amène à Aligat. Puis prendre un bus qui passe par Munur.

 

Dans la queue pour prendre le bateau, je confie ma valise à deux Françaises à la retraite pour aller acheter mon billet à 200 mères de là, dans une cabane que je n’avais pas vue. Pendant le trajet, on papote et elle me confient quelques bons plans. Elles vont à Aligat pour trouver une plage potable, histoire d’échapper au stress de Bombay.

 

A débarcadère, un car nous attend et on enchaine sans souci, par une route verdoyante, étroite et toute en tournants, alors que c’est la plaine.

 

A Aligat, on se sépare après avoir pris des repères pour le retour. La gare routière est à deux minutes, et il se trouve qu’il y a un bus qui part dans 5mn.

 

La route est belle, mais je m’assoupis tellement la chaleur est envahissante.

 

Je dois demander à mes voisins si je suis bien arrivé car le chauffeur ne dit rien.

 

Je choisis une guesthouse qui semble bien tenue et m’installe tout en sueur, tellement il fait chaud.

 

Promenade à pied vers le petit port de Rajpuri (5km). Village de pêcheurs, quelques fermes. Je m’arrête dans une école pour bavarder avec les trois instits (deux femmes, un homme). Ici, on enseigne en Ourdou, une langue qui utilise les caractères arabes. L’école qui apprend en Anglais, est juste de l’autre coté de la place, alors que l’école en Hindi est à l’autre bout du village. On me fait faire le tour de l’école. Les enfants en profitent pour chahuter, doucement car la maîtresse ne lâche pas sa baguette !

 

Dans la baie, sur une ile, il y a un énorme fort (Janjira) construit il y a 900 ans. De petites embarcations y  mènent. Je suis avec un joyeux groupe de touristes indiens dont le guide est intarissable pendant l’aller, mais malheureusement je ne comprends rien.

 

Cette citadelle est un compromis entre Fort Boyard et la cité de Carcassonne, le tout en ruine et envahi par la végétation. La muraille d’enceinte est colossale et, si à l’intérieur, les bâtiments sont pour la plupart écroulés, il subsiste deux magnifiques bassins d’eau potable. Il fait une chaleur épouvantable, et, comme je sors du sentier pour prendre une photo, je me prends les pieds dans ces ronces qui envahissent tout.

 

Je reviens par un auto-rickshaw collectif où parmi les voyageurs, il y a une femme entièrement voilée de noir, mais je réussis à distinguer ses lunettes sous le voile…

 

Je rentre par la plage alors que le soleil se couche au large. L’air est plus frais et une brise se lève. Au restaurant de la plage, je prends un poisson pomplet. Pas de bière dans ce restau musulman, sauf à l’acheter dans un magasin (75rp les 65cl). 

>>> Je recommande de voir la carte vue du ciel en cliquant ci-dessous et en agrandissant l'image. Spectaculaire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Etapes :
Rajpuri

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)