Liu Zhe - Zunyi (Guizhou)

l
23/01/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Apres avoir cassé la  croûte dans la chambre à peu près chaude, j'ai pris une douche brulante et j'en ai abusé une demi heure. Il y avait de la vapeur d'eau dans toute la chambre...

A la gare routière où j'ai pris un billet pour Anshun, il y avait une journée porte ouverte sur la sécurité : la police était là au grand complet, ainsi que les chauffeurs de car et le personnel de la gare routière, rassemblés au milieu du parking des bus. Les uns faisaient fonctionner une vidéo, d'autres prenaient des photos, ou encore déplaçaient des panneaux remplis de bons conseils de conduite (avec des dessins éloquents). Les opérateurs des actualités télé étaient présents. Une journaliste est venue avec son calepin me poser quelques questions ; je lui ai expliqué que je visitais la région. On m'a pris en photo avec elle et un autre type. Grand  moment lorsque est arrivé le chef de la police, un petit nerveux, qui serrait les mains de ses subordonnés sans les regarder, et qui a demandé à un moment ce que je foutais là. La réponse a paru lui convenir, car, après avoir endossé une belle écharpe de cérémonie, il a lancé l'opération sécurité : les policiers ont donné aux chauffeurs des brochures contenant les règles de bonne conduite sur la route (avec un rappel des panneaux de signalisation - il était temps !).

Le car est parti en retard et en plus, on a été bloqués à la sortie du parking...Toujours pas de chauffage dans le bus, pourtant dehors, le paysage  est givré. Il y a plusieurs contrôles de police sur la route et les chauffeurs s'appellent par téléphone, ou font de grands gestes pour se prévenir. Aujourd'hui, jour de la sécurité, il n'y a pas de passagers en surcharge...

Arrivé à Anshun, un passager de l'autocar m'a pris en charge : il m'a emmené en taxi (qu'il a payé) à l'autre gare routière et là, il m'a aidé à prendre mon billet pour Zunyi, une petite ville à 70 km au sud . J'ai juste le temps d'avaler une soupe au canard, et le bus part une demi heure avant l'heure prévue sur le ticket, car il est déjà plein. La route serpente entre des collines de calcaire, puis le relief  s'accentue et on traverse des vallées et des falaises. C'est très beau. Dommage que la brume et le ciel gris estompent les formes et les couleurs.

Arrivé à Zunyi, je demande à plusieurs personnes comment aller aux caves habitées (dont j'avais vu une photo dans un bouquin). Un taxi me dit « meiyo » et un autre me demande 400Y !! Bon, je me dis que c'est foutu pour ces grottes et vais me promener en ville. Je repère un regroupement de tuktuk  et je leur demande à tout hasard, mais c'est encore non, mais avec le sourire et des grands cris ! Une fille sort d'une gargote où elle faisait la cuisine avec sa mère et me demande avec un anglais scolaire, si elle peut m'aider. Je lui explique mon souhait, et arrive un type avec son taxi et on commence marchander, On m'explique que c'est à 37km, le prix passe de 200Y à 120, toute cette discussion ayant lieu dans le restau de la fille au milieu d’un attroupement de curieux. Je dis ok, et je demande à ma jeune interprète improvisée si elle veut aussi venir avec sa sœur et sa cousine. Tout le monde saute de joie. Du coup, le petit frère vient aussi et nous voila embarqués vers cette grotte.

Et ça rigole bien durant le trajet. Je suis installé à l'arrière, et les deux sœurs se vautrent sur moi, me prennent la main pour la regarder, fouillent dans mon sac, regardent à travers mes lunettes, enfilent mes gants !! Comme on ne se comprend pas toujours oralement, on remplit des pages d’un bloc notes qu'elle avait emporté. Elle a 18 ans, est à la high school, ne suit plus de cours d'anglais depuis un an, mais elle continue à l'apprendre par elle même à l'aide de livres de conversation qu'elle a achetés. Sa sœur a 14 ans et commence l'anglais à l’école. Elle est très contente de me montrer qu'elle sait écrire « happy birthday ». Elles veulent sortir de ce trou où elles vivent.

Bien que le trajet soit long, j'ai à peine le temps de contempler le paysage qui est magnifique : vallée profonde, forêts, villages... On arrive dans un genre de parc naturel plus ou moins aménagé entre des pitons rocheux, puis encore un kilomètre et on arrive face à une très haute falaise : il y a, en haut, un immense trou comme un pont naturel et en bas, une caverne de 70 m de haut où s'engouffre une large rivière, d'un vert émeraude. C'est beau et surprenant. On se promène sur les sentiers une bonne heure ; c'était la première fois que mes jeunes venaient là. Cependant ce n'était pas la grotte  que je souhaitais voir... En fait le chauffeur croyait avoir compris, mais...

On est rentré à la nuit. La fille m'invite diner dans son petit restaurant. Tout le monde est là : les jeunes, la mère qui cuisine, et un oncle, et des gens qui arrivaient pour voir ce qui se passait de si inhabituel dans cette gargote ; car il n'y a pas de devanture, la salle donnant sur la rue. Comme il fait froid, on est tous serrés contre la table/poêle sur laquelle bout la marmite contenant les viandes et les légumes.  Les bols de riz sont distribués, et les baguettes s'agitent. On mange bruyamment dans la fumée âcre du poêle à charbon. Beaucoup de blagues que je ne comprends pas, et on m'observe avec attention.

A la fin du repas, je demande à ma traductrice si elle connait un hôtel pas cher ; discussion animée entre eux, puis elle me dit 20Y! Je lui explique que je veux une chambre avec douche et eau chaude, nouvelle discussion, elle m'annonce 200Y !! je dis que c'est très cher, nouvelle discussion et finalement on m'annonce 50Y ! Je dis ok et on part en voiture avec un type qui venait d'arriver, la fille + sa mère + sa sœur, vers la sortie de la ville.

C'est un hôtel neuf et on me propose une belle chambre, lit avec couverture chauffante, douche avec eau chaude, etc... Il y a même du chauffage si je paye 30Y  de plus,. J’étais bien tenté, mais la mère a décrété que c'était une dépense inutile : la tenancière de l'hôtel faisait la moue... Et me voila casé ; on se fait tous de gros bisous, et la fille me demande de passer demain matin dans le restaurant de sa mère.

 

 


Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)