Kunming (Yunnan)

l
25/01/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Les lumières du wagon s'allument à 5h30, une heure avant l'arrivée du train. Petit casse-croute et café bien chaud grâce à la thermos mise à la disposition des voyageurs, toilette de chat. Je pose mon sac à la consigne. Le temps est doux. Il fait encore nuit.

Je vais acheter à la gare routière un billet de bus de nuit pour Baoshan, (à l'ouest de Kunming - au sud de Liu Ku où j'étais la semaine dernière). Puis je vais sur internet pour voir les possibilités de réservation de trains par internet. Ca existe, mais pour quatre destinations seulement ; bien entendu, le trajet que je souhaite pour le 11 février de Kunming à Guangzhou n'existe pas. Alors je retourne à la gare des trains et essaie d'y comprendre quelque chose dans cette gare de Kunming où il y a un monde fou : des guichets supplémentaires ont été installés sous des tentes sur le parvis et il y a bien un millier de gens qui attendent l'ouverture de ces guichets en plus de ceux qui sont à l'intérieur de la gare ! Une étudiante m'aborde et me demande si je souhaite de l'aide. Bien sûr ! Mais, même elle ne connait pas tous les mystères de cette gare. Finalement on apprend que ce n'est pas la peine de faire la queue, car les billets ne sont mis en vente que 5 jours avant le départ... Je suis donc obligé de revenir à Kunming le 6 ou le 7 pour avoir une chance d'avoir une place pour le 11... Sinon j'opterai pour l'avion. Donc, je laisse tomber la solution de passer par la Thaïlande ou l'Indonésie. Je verrai bien comment m'occuper entre le 7 et le 11 qui sont les journées du nouvel an chinois... Si le temps est plus clément dans le Guizhou, j'irai voir les Dong et les Miao...

Donc avec l'étudiante qui me demande si elle peut encore m'aider, vu qu'elle a son bus dans l'après midi, je tente encore une chance : j'avais vu sur internet qu'au 19 de la rue Kunshi, il y avait un bureau de réservation des trains. C'est tout une histoire pour trouver cette rue et pour y aller ! Mais de 19, il n'y en a pas ; une vendeuse dans une boutique va jusqu’à affirmer à ma dévouée interprète qu'il n'y a pas de numéros dans cette rue ! Puis on trouve le 21, puis le 17 dans des bâtiments délabrés hébergeant des boutiques de téléphone mobile ou de loterie. On finit par dénicher le 19 dans une ruelle perpendiculaire... Il y a bien un guichet de vente de billets de trains (désert !), mais on n’y délivre que des billets locaux ! Je décide d'aller au Camelia hotel qui a la réputation selon Lonely Planet de régler les soucis des routards et, avec l'étudiante, on se quitte là.

A  l'hôtel, il y a bien un guichet pour  la vente des billets de trains et d'avions, mais il est fermé, vu que c'est le mois du nouvel an !!! Je demande à l’accueil si je peux prendre une douche. On m'envoie dans la partie «auberge de jeunesse », et je prends une douche bien chaude. Dans le hall, je bavarde avec un Indien qui est ici pour du business, et qui me dit qu'il est coincé à Kunming car il ne peut pas avoir de billet de train pour Beijin : comme c'est la préparation des jeux olympiques, les trains sont pris d'assaut par les gens qui espèrent trouver du boulot, et que la seule façon d’avoir des billets, c’est d’attendre ou de les acheter au double du prix, au marche noir... Donc, je me dis que ça va être coton pour me sortir de là ! Ce que je ne comprends pas, c'est comment font les types qui ont du fric, genre cadres sup qui doivent voyager, et qui ne veulent pas faire la queue dans les gares surpeuplées et qui accepteraient, par exemple, des couchettes molles lesquelles, de toutes façons, n'intéressent pas les chômeurs de Kunming à la recherche d'un boulot. Cette histoire de ticket de train reste un mystère pour moi.

Je passe le reste de l'après midi  à glandouiller dans cette grande ville : je me promène par ce qui reste du vieux quartier musulman où toutes les maisons en bois ont été murées et seront peut être démolies... Je fais quelques courses et je vais faire un saut sur internet.

Toujours la même cohue pour sortir de la gare routière !

 

 

 

 


Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)