Jinghong (Yunnan)

l
04/02/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Ce matin, je me réveille, alors que le jour se lève, car ça s’agite du côté du feu qu’on rallume. La jeune femme est à nouveau accroupie devant  ses gamelles, avec son bébé qui trotte autour du feu : elle fait frire des œufs et les restes du repas de la veille. Je me lève (les autres prolongent la grasse mat) et je me débarbouille au dessus du local à cochons (le coin wc/douche se trouve sur la terrasse dominant le potager et le sous-sol occupé par les animaux)).

J’ai emporté du jus de fruit, des madeleines et du café en poudre, et je me fais un petit dej classique sur la terrasse alors que le soleil apparait au dessus des collines. Les jeunes et Sara se lèvent et on casse la croute à la chinoise dans la maison autour de la petite table : riz, gras de porc rissolé, épinards et œufs, piment pour les amateurs. Les bambous de riz gluant préparés la veille, arrivent tout chauds, on déguste : un délice.

On repart sur la route après avoir quitté cette famille accueillante, et sous le soleil !

Après une heure de marche sur la piste, on parvient dans un village, moins traditionnel, avec des maisons style salle de bain et des rangées d’habitations au profil militaire sévère, bâties sous l’ère de la révolution culturelle. On quitte la piste pour un sentier qui remonte une rivière.

Au bout d’une heure, on aboutit à une cascade. Mais, toutes les cascades du monde tropical se ressemblant, il n’y a pas grand chose à raconter sinon que Sara a convaincu les jeunes de redescendre par le cours d’eau en escaladant des gros rochers, ce que je n’ai pas fait, car je tiens à mes chevilles et à mon col du femur (mes chaussures sont comme des pneus lisses)...

De retour au village Mao, on a attendu une heure au soleil, en grignotant des pistaches, qu’un minivan passe. Manque de chance, la plupart des véhicules vont dans l’autre sens. On parvient à sengouffrer dans l’un d’eux déjà plein (on est 10 dedans) et on arrive en ville à 16h. On se quitte, contents de notre escapade, en échangeant nos emails.

Je fais quelques courses et me voila de retour à l’hôtel où on a gardé ma chambre !

 

 

 


Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)