Jinghong - Ganlanba (Xishuangbanna - Yunnan)

l
02/02/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

J'ai dormi comme une souche. Surement la récupération de la nuit dans le bus.

Je prends le car pour Ganlanba, un bourg à 30 km au sud de Jinghong, sur les rives du Mékong, et là, je loue un vélo avec l'aide d'un jeune rencontré dans le car. Mes fesses avaient encore le souvenir de la précédente promenade, car, bien que le vélo soit bien meilleur, avec une  bonne selle et des vitesses, à la fin, j'ai souffert ...

 Tout d'abord,  je traverse le fleuve avec un petit ferry pour aller voir sur l’autre rive l'autre partie de la ville qui est  plus traditionnelle. Les maisons sont pratiquement toutes en bois, sur pilotis avec des toits en tuiles bien pentus. Une nouvelle maison traditionnelle est en construction : pas un clou ! Que des poutres ajustées, et prises dans un jeu de tenons et mortaises. Ici, ce sont les Dai qui dominent. Les femmes portent une robe serrée en fuseau, aux couleurs très vives, en soie ourlée de fils d'or formant des dessins géométriques. Dans ce village, il y a plusieurs temples dont un assez majestueux, mais qui parait laissé à l'abandon. Un autre encore plus grand est en construction un peu plus loin.

Aprés avoir retraversé le fleuve, je pédale dans la campagne : il y a des plantations de bananiers à perte de vue. Des ouvriers agricoles taillent et empaquettent des régimes de bananes, alors que les camions attendent sur le bord de la route qu'on les remplisse de cartons. Dans un camion, il y a des cartons pleins, avec dessus imprimé : "Product of Ecuador"... Bizarre, bizarre...

De retour en ville, je me cale dans une gargote qui a étalé ses chaises au soleil sur le trottoir et je sirote, pas pressé, un jus d'ananas pressé. (hum…)

Retour à Jinghong où la fille du Forest Cafe est absente. Alors en l’attendant je suis au resto Thai devant un poulet aux carottes, sauce noix de coco... Le temps est très agréable et je vais rester dans le coin jusqu'au 07/02 à vadrouiller calmement dans les environs.

Après une pause Internet, je repasse au Forest Café où  Sara m’annonce qu’elle me propose un trek « découverte de trek » ! C’est à dire une randonnée de deux jours qu’elle n’a jamais faite et mais dont elle a entendu parler, et qu’elle voudrait bien ajouter à son catalogue. Il y a un couple d’étudiants de Shanghai qui s’est inscrit. Je dis ok et je marchande le prix qui passe de 500 à 400Y/2j. Elle me dit que c’est vraiment « cheap », mais comme je suis un ancien client... En fait, elle ne se rappelait plus de moi ; mais quand je lui ai raconté le jeu des cris d’animaux qu’on avait fait en veillée avec des villageois (lesquels avaient trouvé ça plus rigolo que la télé, ça lui a déverrouillé une case de sa mémoire et du coup elle m’a eu à la bonne.

Le couple d’étudiants passe à ce moment au Cafe et on fait connaissance : le garçon, jeune, timide et frêle, et, sa copine, au caractère plutôt affirmé et jovial, se présentant d’un  « Bonjour ! ca va ? » d’un accent impeccable. Mais, c’est tout ce dont elle se rappelle de ses cours de français... Heureusement, elle pratique un parfait anglais !

 

 

 

 

 

 

 



Etapes :
Ganlanba

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)