Jianshui (Yunnan)

l
16/01/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Une vague de froid déferle sur la Chine : 0 à Shanghai, 4 à Jianshui où je suis. Heureusement, ce matin, la douche est très chaude.

Je me suis promené dans la ville, qui n'est pas touristique du tout (ni étrangers, ni chinois) mais très vivante. Il y a la vieille ville, qui a pu préserver ses anciennes habitations, et la nouvelle ville qui est le copié/collé des villes construites à l'époque de l'industrialisation (il y a beaucoup de mines dans la région). J'ai visité le temple dédié à Confucius (qui est à la Chine ce qu'Aristote est pour nous). Ce temple fait la promotion de la connaissance et des études ; il débute par un grand lac artificiel et profond, la mer des Etudes, qui symbolise l'étendue des savoirs à acquérir et du travail à y consacrer. Il y a beaucoup de pavillons qui sont autant de salles de travail, et les jardins qui incitent à la réflexion. Puis j'ai visité les Jardins de la Famille Zhu. C'est  une résidence d'une grande famille de propriétaires terriens, qui a complété sa fortune en aidant les Anglais dans le trafic d'opium, puis a connu le déclin lorsqu'elle s'est rangée du mauvais côté dans les années 30. Toujours est-il que la plus-value acquise a été dépensée dans la construction d'une demeure des plus exquises, avec jardins et théâtre sur l'eau, mais aussi des pavillons et des courettes où les invités pouvaient se "distraire". A présent, ces pavillons sont devenus des chambres louées pour les touristes moyennant 280Y, le prix d'un F1 en France...

Ensuite, j'ai pris des microtaxis et des tuktuks pour voir en dehors de la ville, d'abord le Pont des doubles dragons, un pont ancien au milieu des champs, et enfin le village de Tuanshan qui n'a pas bougé depuis un siècle et demi, où il y a une quinzaine de résidences pour notables de l'époque, actuellement occupées par des fermiers. C'est un endroit magique qui n'est pas touristique du tout, et où on se promène  avec bonheur dans les ruelles, on entre dans les cours des maisons, accueilli avec sourire par les gens, même si on les surprend dans leurs activités triviales et quotidiennes. Un peu dommage tout de même de voir le linge sécher sur les marqueteries évoquant les aventures de Bouddha, ou les fagots entassés devant des peintures délicates à l'encre noire, ou encore le local des cochons derrière le portique d'entrée, ... Il y a tout de même une famille qui a pense à y faire une guesthouse (20Y/pers), et si j'avais su... Je suis rentré en ville grelottant de froid car il a fallu attendre des tuktuks... Je me suis réchauffé dans une gargote avec un poisson grillé et du riz sauté, arrosé d'une bière (le tout 20Y !!).

Je suis dans une salle où il y a 180 ordi et autant de clients (des jeunes garçons pour la plupart) qui fument comme des pompiers, et il est pourtant 11h du soir...

 

 

 



Etapes :
Gejiu

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)