Hong Kong - Guangzhou

l
10/01/2008 - Pays : Chine - Imprimer ce message Syndication :

Ce matin, sac sur le dos, je passe par la poste de Middle St pour jeter 3 cartes postales et me rends au métro express pour Lo Wu, la frontière avec la Chine continentale. 40mn de train à moitié vide, ceux dans l'autre direction sont archi bondés.

Aux postes frontières, les formalités sont rapides malgré le monde qui afflue des deux cotés. Un petit pont à traverser. Il y a pas mal de barbelés sur la rive de Hong Kong.

En face de la douane chinoise, l’immense gare de ShenZhen, une grande place sans véhicules, entourée de buildings modernes. La transition avec Hong Kong n’est pas trop brutale !

Je fais un peu la queue pour le billet de train pour Canton (GuangZhou) et rejoins dans la bousculade le quai où des trains très modernes attendent. Les billets sont contrôlés par des bornes électroniques. Devant chaque wagon, un employé veille au bon déroulement de son remplissage. Le train part à l'heure et, avec des pointes à 200km/h, rejoint Guangzhou en une heure et dix minutes, traversant une immense conurbation plutôt grise. Il est 11h30.

La sortie sur la grande place de la gare, c'est un spectacle en soi. Il y a là au moins 5000 personnes qui attendent, debout, accroupis, couchés, dormant, jouant aux cartes, mangeant, changeant les couches des  bébés, etc., etc., des gens de tous les milieux : minettes en minijupes, étudiants aux cheveux dressés de gel, paysans avec les palanches pour porter leurs ballots, familles etc.!

Je gagne l'hôtel dans lequel j’étais descendu l’an dernier et qui est à l'autre bout de la place (côté est) et qui a changé de nom. On me donne la carte électronique pour une chambre sans fenêtre et sans sdb, mais propre, pour 95 Y (9E). Les toilettes/douches communes sont propres.

Je retourne à la gare et, dans l'immense hall des 45 guichets, il y a au moins mille personnes qui font la queue dans un total brouhaha ! J'arpente le hall pour voir s'il y a un bureau d’information, rien ! J’avise un guichet vide, j'interpelle le guichetier qui, affolé, appelle une collègue parlant anglais. Ici, c'est le guichet des remboursements. Bon, je lui demande où je dois aller pour prendre un billet pour Kunming. L'employée me répond qu'il n'y a plus de place avant 10 jours !! Pas étonnant de voir tout ce monde sur la place.

J'essaye de voir si je peux trouver une agence de voyage, mais celle indiquée sur le guide LP n'existe plus, il y a un KFC à la place ! Juste à coté, il y a le bureau d'une compagnie d'aviation de lignes intérieures. Je tente ma chance. Apres une heure de queue (je peux m'estimer heureux) j'obtiens des renseignements optimistes. L'employée me trouve un vol, moins cher que moins cher : 650 Y (60E) pour dimanche matin ! Bingo, je n'hésite pas et prends ce billet qui est un peu plus que 2 fois plus cher que le train couchette. Bon, voilà un problème de réglé !

Je vais ensuite à l'autre bout de la ville pour l'extension de mon visa. Encore un peu de queue dans cet immeuble tout neuf de la police, et là, re-bingo : à Hong Kong, le visa qu'on m'a fait est valable 3 mois ! Donc pas de renouvellement à faire ! Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle, car ce type de visa à Paris coute 60E et celui là, que j'ai fait faire par l'intermédiaire de l'hôtel de HK ne m'a couté que 20 E !!

Ensuite j'ai arpenté les rues de la ville, bu un pot dans une ruelle d'un quartier d'habitation, vu une représentation de chants et de danses dans un jardin publique, trainé dans le quartier des chaussures (j'ai oublié de dire qu'hier à HK, je suis tombé par hasard dans le quartier où on vend des armes, genre mitraillettes, fusils d'assaut, casques et autres tenues de guerre...), dans le quartier des ingrédients de médecine traditionnelle... Mes pieds sont usés. La ville est toujours aussi bruyante, surtout aux alentours de la gare où il y a, au dessus d'un grand carrefour, un échangeur d'autoroute et, dans un coin de la place, une des plus grandes stations de bus de Chine... J'ai mangé une cassolette de travers de porc aux légumes et là-dessus, je suis allé me coucher...

 

 

 



Etapes :
Guangzhou

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)