Coron

l
26/12/2007 - Pays : Philippines - Imprimer ce message Syndication :

Hier soir, j'ai mangé des crêpes Suzette ! Un Français tient un Bistro (c'est son nom !) à Coron.

Ce matin, je suis retourné dans cet établissement pour commander un poisson pour ce soir. Le patron était là, et ce fut l’occasion de tailler une bavette avec lui. Cet ancien anthropologiste (61 ans) c'est posé aux Philippines où il a eu divers revers de fortune. Il en a un peu ras le bol de la vie ici et voudrait bien bouger, mais il faut vendre son affaire (qui marche plutôt bien) ; or il ne trouve pas preneur ! Faut dire qu'ici, avoir une propriété est un sport dont les règles sont peu établies et à géométrie variable. Ainsi, quand il a acheté son bistro le long de la Highway (route de centre ville à peine large pour deux voitures...), on ne lui avait pas dit qu'une nouvelle loi établissait que l'empiétement virtuel de la route était de 20 mètres à compter de son milieu. Donc que les parties construites sur cet empiétement ne sont plus à lui. Pour faire simple, dorénavant, il ne lui reste en titre, que la cuisine et les chiottes... Compréhensible qu'il soit aigri après les Philippins. Il cherche donc un acheteur naïf... On a discuté une bonne heure, lui, décrivant depuis son point de vue, la société philippine du haut de l'échelle (car dans ce trou, il attire tout de même le gratin, lequel estime que chez lui, c'est chic : on y mange du poulet basquaise, et du coq au vin... choses étonnantes ici !). Bref, ses études de jeunesse lui servent à avoir un œil critique sur son pays d'adoption (momentané, car il irait bien à Panama...).

Quelques-unes de ses réflexions : la Chine spécule sur la monnaie des Philippines, car il n'y a aucune raison que le Peso soit fort : on ne fabrique rien ici - comment Sarkozy peut-il prétendre régler le problème des marins-pêcheurs, alors qu'il ne peut même pas garder une morue chez lui - lorsque les Philippins sont jaloux de la réussite d'un occidental chez eux, ils se débrouillent pour lui mettre une fille (ou plusieurs) dans les pattes, et alors, les problèmes commencent...etc. Cela dit, sur l'aspect du bonhomme, volubile à souhait, il doit gouter ses plats, porte un catogan huileux et la rangée d'incisives supérieure n'est plus qu'une rangée de chicots... La conversation s'est arrêtée subitement, lui s'excusant, car "maman" l'appelait en cuisine...

Fort de ces commentaires, je suis parti à pied à 4km de là, vers une source d'eau chaude (salée) aménagée. Le long de la route de terre, dans un pauvre village de paille et de bambous, un groupe de femmes qui lavent le linge dans de grosses cuvettes m'aperçoivent et m'interpellent. Elles sont bien joyeuses en ce lendemain de réveillon, et elles m'invitent à terminer quelques bières en leur compagnie. Je ne peux pas échapper à leur invitation, d'autant que leurs mômes m'entourent et m'entraînent vers le groupe. On rigole bien bien qu'aucune ne parle anglais ! Je reprends ma route accompagné un bout de chemin par les mômes qui sautillent autour de moi. Je parviens à la "station thermale" dont l'entrée est payante bien qu'il y ait un minimum d'installations : deux bassins et un kiosque pour avoir de l'ombre. Alors qu'il fait une chaleur étouffante, une fois sorti des bassins, l'air semble frais...

Retour en ville en tricycle, puis grimpette sur la colline surplombant la ville et où se dresse un crucifix, offrant une large vue sur la baie et les iles (le golfe de Coron est, parait-il, un lieu exceptionnel pour la plongée sous marine, car les Américains y ont coulé une vingtaine de navires japonais, et ça se visite... moyennant 25 E par plongée).

Je vais voir comment on a préparé mon poisson !

Pour ce qui est de la suite, j’ai pu avoir, tôt ce matin, un billet d’avion pour Manille, vol demain matin. Ensuite j’essayerai d’aller à Tagaytay près du lac Taal, 70km au sud de Manille.



Etapes :
Coron

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)