Cebu - Pinatubo - Manille

l
07/01/2008 - Pays : Philippines - Imprimer ce message Syndication :

Je suis à Manille avec un jour d'avance….Explications :

Ce matin, il pleuvait sur Cebu. Le chauffeur du taxi qui me conduit à l'aéroport me demande d'où je viens. Ha ! la France. Qui est le Président en ce moment ? C'est bien Londres la capitale de la France ? Est ce qu'il faut un passeport pour aller de France en Angleterre ou en Allemagne ?

Avion tranquille jusqu'à Clark et là, de jeepney en bus et en tricycle, je suis arrivé à 14h30 à l'entrée du site du Pinatubo dont le sommet était dans la brume. Et là, déception : il m’était impossible d'accéder au site sauf à payer des sommes folles : on me demandait 4000P (60E). Il y a là une société qui s’est octroyé le monopole de l'accès au volcan, et le prétexte étant qu'on ne peut faire qu'en jeep la route d'accès de 18km ; ce qui est faux à l'évidence, car il y a tout un tas de véhicules qui passe par là, au moins sur une partie de l’itinéraire. J'ai essayé de discuter avec un type à moto, mais il faisait semblant de ne pas comprendre, car la discussion se faisait sous le regard des gens du bureau d’accueil du site. J’aurai pu passer outre ces blocages en entamant à pied la route menant au volcan, mais je ne disposais pas d’assez de temps pour accomplir cette randonnée qui aurait alors demandée 2 jours pleins. Les gens de la Municipalité de ce village (qui a été rasé lors de la dernière éruption), désolés pour moi, disaient qu'ils ne pouvaient rien faire à cette situation, car ici le Mayor (maire ?) est tout puissant... Cette société récupère toute la clientèle des voyages organisés coréens et autres, ainsi que celles fournie par les rabatteurs des agences de tourisme de Manille. Les individuels n'ont aucune place dans ce système. Ainsi, la manne du tourisme qui pourrait profiter aux gens du coin et les sortir de la misère causée par l'éruption de 91, leur passe sous le nez. J'ai donc tourné les talons.

En arrivant à Manille, il pleuvait, et une statue était emballée, comme prête à partir...

Bon, la fin de mon séjour aux Philippines est un peu moins productive en termes de visites, mais on comprend des choses... (entre autres pourquoi, aux Philippines, il y a, parmi les jours fériés, la fête du courage…).

Une blague qu’on raconte ici : How many Philippinos can you enter in a jeepney ? Answer : one more !

Je ne parle plus de mes pieds car les médicaments ont fait leur boulot ! Le pied droit est encore un peu rouge, mais il ne me fait plus mal. Je les soigne tous les matins et tous les soirs : séchage, pommade, poudre, et le soir, poudre dans les chaussures (!) + les antibiotiques.


 

 

 



Etapes :
Santa Juliana

Imprimer ce message

Syndication :

Jean Paul C


Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)